Mardi 16 février 2010 2 16 /02 /Fév /2010 13:30

Mondo Drag - New RitualsMondo Drag -
New Rituals

(Alive 2010)

 

Venus de l'Iowa, les space-rockers au nom étrange de Mondo Drag se sont fait connaître en 2008 grâce à un album nommé Holy Spirit qui s'est répandu sur le net à une vitesse supersonique, une bonne adresse que les amateurs de rock planant 70s se refilaient sans vraiment en connaître la provenance. Cet album à la pochette rustre sans visuel ni livret était à l'origine vendu par le groupe à ses concerts. Une production maison qui a vite fait le tour du monde et est arrivée aux oreilles de Patrick Boissel d'Alive Records qui a signé le groupe sur le champ.

 

Ainsi arrive donc le premier grand album de cette nouveau millénaire, l'ambitieux New Rituals qui durant 55 minutes de bravoure mêle heavy-rock, space-rock, blues planant à la Pink Floyd et autres genres obsolètes qu'on pensait oubliés à jamais (les Pink Fairies ne s'étaient ils pas autoproclamés kings of oblivion ?). Les fans de la première heure ne seront pas déçus – tout juste seront-ils surpris de trouver ici quelques morceaux déjà présents sur Holy Spirits –, les mélomanes ordinaires horrifiés par l'interminable vague de groupes 80s flashy et ridicules accueilleront la démesure de New Rituals avec bonheur et soulagement.

 

Le groupe se décrit lui-même comme "garage-rock psychédélique", une appellation quelque peu contestable tant cet album  explore divers genres. En s'amusant au jeu des comparaisons enflammées, on pourrait dire que le rock de Mondo Drag est teigneux comme celui des Pink Fairies, frénétique à la façon d'Hawkwind, classieux et bluesy à la manière du Pink Floyd de Meddle. Les morceaux de Mondo Drag ont tous une base heavy très marquée début seventies que le groupe prend plaisir à faire exploser afin d'étirer ses morceaux. L'album compte ainsi quelques odyssées cosmiques à mouvements multiples où les passages bluesy planants succèdent aux riffs de guitare monolithiques (la fantastique ouverture "New Rituals", "Serpent Snake"), où des lignes de basse frénétiques viennent dynamiter des ballades psyché douces ("My Oh My").

 

Outre ces grands moments, on citera "Light As A Feather" au titre antinomique et le sublime "True Visions", morceau reposé et classieux dans lequel l'interaction entre le guitariste – au jeu fortement inspiré par celui de David Gilmour – et le clavier au son sous-marin évoque "Echoes". Pompéi n'est pas loin, Woodstock non plus, le space-rock se porte bien en 2010. On s'en réjouit.

 

 

 

 

Tracklisting :

 

01. New Rituals *

02. Fade Out (Into Space)

03. Serpent Shake *

04. True Visions *

05. My, Oh My *

06. Come Through

07. Love Me (Like a Stranger)

09. Light as a Feather *

10. Tallest Tales

11. Black River

12. Apple

 

Le groupe sur MySpace : www.myspace.com/holyrocks

 

 

 

Vidéos :

 

"Light As A Feather"

 

"Death Rattles" (ce morceau est en fait le 2e mouvement de "True Visions")

 

 

 

 

 

Vinyle :

 

Alive Records aiment les couleurs, l'album de Mondo Drag est rouge.

Mondo Drag - New Rituals

Par Eric - Publié dans : US Garage & Indie Rock
Voir les 9 commentaires - Ecrire un commentaire
Retour à l'accueil

Du même tonneau

  • GRAVY'S DROP - For The Love Of Gravy. Creedence Bubblegum Revival
    Gravys Drop - For The Love Of Gravy (Burger 2011) Avertissement : le disque que nous allons chroniquer n'est pas un grand album. Il ne changera pas la face de la pop music, il ne poussera pas des milliers de kids à acheter des guitares et des jeans slim, il ne contient aucun tube rock'n'roll immortel, il n'est même pas le meilleur qu'on ait entendu dans son...
  • COSMONAUTS - If You Wanna Die Then I Wanna Die. Into an other dimension
    Cosmonauts -   If You Wanna Die Then I Wanna Die (Burger Records ; 2012)          Nouvelle sortie d’un des groupes les plus excitants de sa génération, ce disque démarre sur des bases incroyables : l’enchaînement « Motorcycle #1 », « Please don’t make me blue » permet au groupe de...
  • CROCODILES - Endless Flowers. Voyage mouvementé
    Crocodiles - Endless Flowers (French Kissing 2012)           Un an après la sortie de Sleep Forever, un disque dont nous n’avions pas manqué de louer les mérites, les Américains de Crocodiles ont sorti cet Endless Flowers… Un an plus tard, il est enfin temps pour nous de rappeler les mérites...
  • CASTLE FACE & FRIENDS - The Velvet Underground & Nico.
    Castle Face & Friends  - The Velvet Underground & Nico (Castle Face Records 2012)       Fin 2012, quelques costumes de chez Universal ont décidé que l'excuse officielle afin de libérer une nouvelle fois les baby-boomers fortunés d'une centaine d'euros serait les 45 ans de la publication...
  • THE GROWLERS - Hung At Heart. De retour aux affaires…
    The Growlers   -     Hung At Heart (Everlasting 2013)     Avec environ une année de retard par rapport aux premières dates de sortie annoncées, The Growlers livrent enfin un nouvel album ! Pendant cette année, beaucoup de choses ont été écrites à propos des activités ce groupe...
  • THE BABIES - Our House on the Hill. Interrogations
    The Babies - Our House On The Hill (Woodsist 2013)       L’année dernière, la sortie du second LP des Babies est passée relativement inaperçue parmi les membres plus ou moins éminents de la rédaction PlanetGong, et cela de façon assez étonnante, puisque le premier album avait été salué par notre...
  • TY SEGALL - Twins. Nouvelle star
    Ty Segall – Twins (Drag City 2012)     Après des années à sortir des albums fantastiques et à sillonner les routes, Ty Segall a enfin rencontré la reconnaissance du public et des medias. C'est amplement mérité si vous voulez notre avis (et de toute façons même si vous n'en voulez pas on le donne quand même), on pourrait même...
  • TIMMY’S ORGANISM - Raw Sewage Roq. Who’s your idol ?
    Timmy's Organism - Raw Sewage Roq (InTheRed ; 2012)   C’est un fait depuis longtemps établi : chaque nouvelle sortie discographique de Tim Lampinen vient apporter un élément fabuleux à une œuvre monstrueuse et fascinante. Lampinen est le plus grand artiste rock’n’roll des quinze dernières années. Quel que soit le projet concerné...
Voir tous les articles de la catégorie "US Garage & Indie Rock"

En rotation lourde sur la platine

Brimstone Howl
Magic Hour

Avant de disparaître, le meilleur groupe a jamais être sorti du Nebraska avait enregistré en 2009 un album avec Jim Diamond. Un dernier sursaut héroïque qui est enfin publié en vinyle. Regrets éternels.

Recherche

Derniers articles

Annonces concerts

Toutes les annonces de concerts recommandés par PlanetGong sont
sur le forum

Flou RSS

  • Flux RSS des articles
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés